Chaudière mixte pellets-fioul

Sommaire

Les chaudières mixtes de type polycombustibles ont la capacité de fonctionner indifféremment avec deux combustibles, en l'occurrence des granulés de bois et du fioul.

Chaudière mixte pellets fioul : qu'est-ce que c'est ?

La chaudière mixte pellets/fioul offre un haut rendement (supérieur à 90 %), pour chacune des énergies. Elle comprend :

  • Une chaudière monobloc à deux corps de chauffe généralement superposés : le foyer supérieur est équipé du brûleur fioul pulvérisé et le foyer inférieur est équipé du brûleur à pellets.
  • Un système de gestion électronique commun.
  • Une évacuation commune de fumées.
  • 3 types de pilotage : position fioul, pellets ou automatique.

Bon à savoir : ces matériels sont compatibles avec tous les systèmes de chauffage central, avec ou sans production d’eau chaude.

 

Avantages de la chaudière mixte pellets/fioul

Avantages des pellets

Les pellets sont des granulés de bois compacté. comme les combustibles fossiles, ce combustible, très populaire, fonctionne en mode entièrement automatique.

Dans cette chaudière mixte, il constitue le combustible principal, car :

  • son prix, non soumis un cours international, est plus stable ;
  • il rejette moins de substances polluantes dans l’atmosphère ;
  • son bilan CO² est quasiment équilibré.

Bon à savoir : c’est le combustible le plus économique après les bûches de bois.

Avantages du fioul

Le fioul est un combustible commode, car le maillage du réseau de revendeurs/livreurs est extrêmement dense. C’est un mode chauffage éprouvé, robuste et sécurisant.

Ces deux énergies fonctionnent en parfaite synergie, avec des types d’installations et de régulation de même nature. Aucun abonnement annuel n’est nécessaire pour y accéder.

Chaudière mixte pellets fioul : quels atouts ?

La chaudière mixte pellets/fioul est utilisable :

  • dans le bâti neuf, (compatible avec la réglementation RT 2012) ;
  • pour les travaux de rénovation ;
  • en remplacement de matériel.

La chaudière mixte pellets/fioul trouve toute sa raison d’être dans le remplacement d’un ancien générateur à combustible liquide. Cette configuration permet, en effet, de faire l’économie de la cuve de stockage et des canalisations d’alimentation en combustible. La chaudière à pellets peut alors se contenter du silo incorporé lui assurant une autonomie de quelques jours à quelques semaines. Cela permet d’accéder, à moindres frais, à une énergie économique, renouvelable et peu polluante.

Inconvénients de la chaudière mixte pellets/fioul

La chaudière pellets/fioul, en particulier le fioul, présente des inconvénients :

  • Le fioul domestique rejette un grand nombre de substances polluantes dans l’atmosphère : dioxyde de carbone (CO2), dioxyde de soufre (SO²), acide sulfurique (HO²SO4).
  • Nécessité de deux cuves de stockage volumineuses et onéreuses : 3 à 6 m³ pour les pellets et 1 000 à 2 000 litres pour le fioul.
  • Taxe CEE "contribution climat énergie" sur le fioul domestique (en forte augmentation depuis quelques années).

Bon à savoir : comme la cuve à fioul, le silo de stockage peut être enterré, placé en extérieur ou dans la chaufferie (- 2 500 litres).

Tarifs d'une chaudière mixte pellets fioul

Les prix des chaudières mixtes pellets/fioul varient en fonction de la puissance, du matériau et de la marque.

Il faut compter, hors installation, toutes taxes comprises :

  • À partir de 5 000 € pour une chaudière 20 à 25 kW, avec ses brûleurs, mais sans ESC.
  • Entre 6 000 et 9 000 € pour la même puissance, couplée à un système de production d’eau chaude sanitaire.
  • 15 000 € et plus pour des chaudières plus puissantes ou plus sophistiquées.

Bon à savoir : sous certaines conditions, une chaudière mixte pellet/fioul est éligible aux aides de l'ANAH, au prêt à taux zéro, au crédit d’impôt et à la prime énergie.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider