Chaudière pulsatoire

Sommaire

Faites des économies avec la chaudière à gaz pulsatoire

Principe de la chaudière pulsatoire

La chaudière pulsatoire, ou à combustion pulsatoire, est une chaudière à gaz dépourvue de brûleur à gaz. Le processus de combustion est lancé par une simple bougie d'allumage puis se poursuit de lui-même.

En effet, cette chaudière est équipée d'une chambre de combustion et fonctionne grâce à de micro-combustions :

  • Un mélange air/gaz est introduit dans la chambre de combustion, ce qui entraîne une micro combustion.
  • Les gaz issus de la combustion passent alors dans un faisceau de tubes en spirale immergé dans le fluide de chauffage.
  • Cette immersion permet un échange thermique optimum avec le fluide de chauffage.
  • La dépression créée par le passage des gaz de combustion dans la chambre entraîne une dépression : un nouveau mélange air/gaz est introduit dans la chambre ; le processus recommence à l'infini.

Les gaz de combustion cèdent ainsi une grande partie de leur chaleur au fluide de chauffage pour ne ressortir qu'à 50 °C. Les pertes thermiques sont ainsi 3 à 6 fois moindres qu'avec une chaudière classique à gaz.

À noter : la chaudière pulsatoire permet d'alimenter vos radiateurs ou un plancher chauffant et de produire de l'eau chaude sanitaire.

 

Avantages d'une chaudière à gaz pulsatoire : économique et écologique

L'échange thermique perfectionné permet de consommer entre 25 et 40 % de gaz en moins qu'une chaudière à gaz classique. Le rendement d'une chaudière à combustion pulsatoire surpasse donc celui des chaudières classiques mais aussi des chaudières à condensation.

De plus, consommer moins signifie moins de rejets de CO2 dans l'atmosphère : environ 30 % de moins qu'une chaudière à gaz classique !

Enfin, les gaz de combustion étant évacués à une température de 50°C seulement, il n'est pas obligatoire d'avoir une cheminée pour les évacuer. Un simple tube en PVC suffit, ce qui rend l'installation plus facile à réaliser : pas de tubage nécessaire.

Prix d'une chaudière pulsatoire

Une chaudière à gaz pulsatoire coûte entre 3 000 et 5 000 € environ.

Bon à savoir : en tant que chaudière au gaz à très haute performance énergétique, la chaudière pulsatoire permet de bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique (sous conditions de performances) dans la limite d'un plafond de dépenses de 3 350 € (arrêté du 1er mars 2019). Les personnes qui remplacent une chaudière au fioul, au charbon ou au gaz (autre qu'à condensation) par une chaudière au gaz à très haute performance énergétique peuvent aussi bénéficier d'une prime à la conversion dans le cadre du dispositif des certificats économie d'énergie (CEE).

Aussi dans la rubrique :

Choisir sa chaudière

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider